Projets et activités

Café et cantine

La cantine de la Cour Cyclette est ouverte le mercredi et le vendredi midi et ponctuellement pour des évènements comme les brunchs, concerts et autres animations du tiers-lieu. L’intention est de favoriser les circuits courts, de lutter contre le gaspillage et la production de déchets. Les tarifs sont établis sur la base du prix juste valorisant ainsi la conscience sociale et solidaire à travers les prix libres sur certains évènements, la monnaie locale la Pêche et le principe du café suspendu.

Earth

La Cour Cyclette souhaite proposer aux entreprises de mobiliser leurs hérauts de la transition que sont les collaborateurs.ices, les plus sensibilisé.es à la question écologique au sein de l’entreprise. Par la création collective, sous forme d'ateliers théâtre, l'objectif est d'amorcer une dynamique de groupe les positionnant en tant que corps intermédiaire susceptible d'accompagner une démarche ambitieuse pour la transition écologique de l'entreprise. Le tiers-lieu accompagnera les salarié.es de la société dans la stratégie et la mise en oeuvre des plans de mobilités et le développement et la pratique du vélo pour les transports domicile-travail et professionnels en Île de France  

Traiteur éco-responsable

La Cour Cyclette développe un service de traiteur éco-responsable, en circuits courts, zéro déchets et transports en cyclo-logistique. Nous souhaitons aborder en priorité les structures de l’ESS, les collectivités, les entreprises pour leur proposer nos buffets, cocktails slow food. Une formidable occasion de faire connaître notre association et les idées qu'elle défend auprès d'un public sensibilisé à ces questions comme le milieu universitaire, le public des théâtres, les dispositifs RSE des entreprises, les festivals culturels…

Défi zéro-déchet

Ce projet entend lancer une dynamique collective autour de la démarche zéro-déchet en mobilisant habitants, associations, commerçants et institutions. Pour cela, nous avons mis en œuvre avec l’association J’aime le Vert, un défi « famille zéro-déchet » réunissant 15 familles d’Alfortville, accompagnés pendant 6 mois vers la réduction de la quantité de déchets qu'ils produisent. Ainsi nous leur avons proposé un ensemble d'ateliers et d'animations, de formations, de visite de sites (centre de tri, déchetterie...) et leur avons fourni un kit « zéro-déchet » comprenant : un guide (recensant les commerçants d'Alfortville engagés dans la démarche, les lieux où réparer, acheter d'occasion, recycler, etc.), un peson (pour peser ses déchets ménagers), des sacs à vrac… L'objectif général est de faire du territoire confluence Marne Seine un lieu « zéro-déchet » en réduisant la quantité de déchets produits chaque année, proposant des solutions pour réparer, réutiliser et recycler sur le long terme, en développant l’utilisation d’équipements pérennes, au niveau des citoyens, entreprises et tous types d’organisations du territoire grâce, notamment, à l’organisation d’événements festifs et éducatifs.  

CILFé

Le projet CILFÉ, coopération pour des initiatives de logistique à faible émission, consiste à développer un réseau de transport à vélo, sous forme de coopérations de plusieurs antennes logistiques spécialisées. Il s’agit de proposer des services de logistiques locales pour le transport alimentaire, l’économie circulaire, les services à la personne, l’agriculture urbaine selon un modèle social coopératif. La logistique urbaine à faible émission structurée selon les valeurs de l’ESS permet de résoudre les problèmes environnementaux et sociaux générés par l’explosion de la logistique du dernier km par transports thermiques et selon des modèles sociaux précaires.

Grandir en cultures / Team planète

Le programme accompagne des jeunes collégiens dans la mise en transition écologique de leur quartier. Le service jeunesse, le théâtre El Duende, les Maisons de Quartier d’Ivry-sur-Seine et La Cour Cyclette d’Alfortville se sont associés afin de créer un projet visant à former et mettre en conditions réelles une génération d’une quinzaine de jeunes collégiens volontaires face aux risques environnementaux au travers des arts et d’ateliers pratiques en les impliquant à part entière dans la réalisation de projets durables et citoyens de la ville en les associant dans chaque phase d’un projet démocratique : sensibilisation, information, concertation, co-construction, négociation, co-décision.

Parcours citoyen

Le parcours citoyen consiste à organiser en plus des “petits marchés bio” en partenariat avec SLIC et le bailleur social Logial (dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville), des excursions à vélo pour aller à la découverte des producteurs alimentaires du territoire. Ces sorties sont préparées pour en faire de véritables expériences sur l’auto-suffisance, l’autonomie, la sensibilisation aux fragilités environnementales et aux potentiels de la transition écologique.  Des ateliers d’auto-réparations vélos sont prévus afin de développer la culture de la bicyclette auprès des jeunes et les sensibiliser sur ce moyen de transport doux, de partager des valeurs telles que la solidarité, l’entraide, l’échange de savoir-faire pendant ces ateliers.

Activités et festivités du tiers lieu

L'espace de la Cour Cyclette (environ 500 m2) lui permet de recevoir le public du mardi au samedi et d'héberger des manifestations culturelles et festives, d’éducation populaire avec les partenaires locaux tantôt ouvertes à ses adhérents, tantôt accessibles à tous (ateliers auto-réparations vélos, concerts, rencontres avec les artisans recycleurs…). Le tiers-lieu crée des passerelles avec des structures partageant les mêmes valeurs à travers des coopérations d’évènements, ou en organisant des sorties « hors les murs » : spectacles de théâtre, festivals, villages des alternatives, conférences, manifestations à destination des publics jeunes…  

Petit marché bio

Organisation de « marchés bio », sans intermédiaire, dans des quartiers « prioritaires » d’Alfortville. Les habitants bénévoles, les jeunes volontaires, les comités de quartier sont amenés à organiser la distribution de fruits et légumes “en pied d’immeubles” permettant ainsi de rendre accessible à tous une alimentation saine, puisqu'il n’y a pas de marges intermédiaires, tout en générant une recette à sa juste valeur entièrement reversée au maraîcher bio.